fruits légumes
Alimentation

Qu’est ce que le végétarisme ?

Il existe plusieurs types de régimes végétariens, plus ou moins restrictifs. Tous ont en commun l’absence de consommation de viande et de poissons. Ils sont pratiqués pour des raisons religieuses, éthiques ou de santé partout dans le monde. S’ils sont réputés être bons pour l’organisme, les régimes végétariens peuvent aussi s’avérer néfastes s’ils ne sont pas accompagnés d’une diversité alimentaire suffisante qui vous évitera les carences.

Les différents types de régimes végétariens

Le régime lacto-végétarien : c’est un régime qui permet la consommation de lait.

Le régime ovo-végétarien : il autorise la consommation d’œufs.

Le régime lacto-ovo végétarien : ce régime permet la consommation de lait et d’œufs.

Le régime pesco-végétarien : il autorise la consommation de poisson.

Le régime crudi-végétaliste : ceux qui pratiquent se type de régime se nourrissent exclusivement de végétaux crus.

Le régime végétalien ou véganisme : c’est un mode de vie qui exclut la consommation de tous produits issus du monde animal dont le miel, le port de vêtements en cuir, les cosmétiques testés sur les animaux et les bonbons avec de la gélatine. Les végans disent refuser toute exploitation animale de quelque nature qu’elle soit. Le terme végan, contraction du mot « vegetarian » a été créé en 1944 par la Vegan Society.

Le végétarisme indien : il permet la consommation de produits laitiers sous certaines conditions mais exclut celle des œufs.

Le régime flexitarien : c’est une mode alimentaire permettant la consommation occasionnelle de viande. Les flexitariens sont omnivores et prônent une consommation de viande respectueuse de l’environnement et avec une certaine qualité.

Les avantages et les inconvénients d’un régime végétarien

Les avantages

Le végétarisme est un régime alimentaire riche en fibres. En effet, les légumineuses, les fruits secs, les produits céréaliers ainsi que certains fruits et légumes sont naturellement dotées en fibre. Les fibres facilitent le transit intestinal et permettent une meilleure régulation de la glycémie.

Le régime végétarien nécessite d’avoir une diversité alimentaire suffisante pour éviter des éventuelles carences et des apports déficients en protéines. Vous serez tentés de cuisiner des légumes variés pour ne pas vous lasser, consommer des aliments riche en acides aminés comme le tofu, soja, poix ou encore les lentilles.

La consommation de charcuterie a des conséquences directe sur l’apparition des maladies cardio-vasculaire et serait cancérigène. Les éloigner de votre assiette aura donc une action de prévention de certaines pathologies cardio-vasculaire.

Les inconvénients

En ne mangeant pas de viandes, vous vous exposez à un risque de carences, notamment en fer, vitamines B9, B12 et calcium, que l’on trouve généralement dans les viandes, les laitages et les œufs. De plus vous risquez également de manquer de collagène. C’est une protéine essentielle pour votre peau, vos cartilages, vos parois sanguines qui est surtout présente dans le gras de viande.

Les protéines végétales peuvent occasionner des difficultés de digestion, notamment au-delà d’une certaine quantité. Elles sont également moins bien assimilable par l’organisme que les protéines animales. Le régime végétarien n’est pas adapté pour les enfants. Le lait végétal ne remplace pas le lait du nourrisson. Son remplacement peut conduire à de graves risques de carences voir à la mort des nourrissons dans certains cas.

Pourquoi adopte-t-on un régime végétarien ?

Pour des raisons éthiques

De nombreux végétariens, surtout en occident le sont en réaction à la souffrance et la maltraitance animale. Les images des animaux dans les grands élevage et dans les abattoirs (diffusées par l’association L214) poussent de nombreuses personnes à ne plus accepter la consommation de viande. Ces élevages ont également des conséquences sur l’écologie, l’environnement et la biodiversité. Ils créent de nombreuses pollutions : émanation de CO2, pollution des cours d’eau, déforestation.

Pour des motifs religieux

Le végétarisme est associé à la religion hindouiste. Selon les régions dans lesquelles elle est pratiquée en Inde, l’hindouisme entrainera ou n’entrainera pas de pratique végétarienne. Le sud de l’Inde est plutôt strict en la matière au contraire du nord où l’on cuisine de la viande. Mais le consommation de viande bovine reste tabou partout en Inde.

Pour la santé

La consommation excessive de viande et de charcuterie est associée à de nombreuses maladies. Les acides gras saturés sont jugés responsables de l’augmentation du taux de cholestérol. Le cholestérol est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain. Mais un excès de cholestérol dans le sang encrasse les artères et entraine un risque d’infarctus. La consommation de lait peut poser des problèmes d’allergies au lactose chez certaines personnes.

Vous pourriez également aimer...